Des poches passepoilées (avec passepoil simple) ou poches paysannes

Un blouson teddy l'Irrésistible de Les BG avec ses deux poches paysannes.

Les poches passepoilées, qu’elles soient avec un passepoil simple ou un double passepoil, sont très souvent source d’angoisse pour les nouvelles couturières. J’y ai moi-même été confrontée à mes débuts : j’évitais les patrons qui en comportaient ou je transformais les poches passepoilées en poches plus simples.

Mais finalement, avec une bonne technique bien détaillée, ces fameuses poches se font les yeux fermés… ou presque !

Alors à vous les vestes, blousons ou autres pantalons aux finitions dignes des pros !

Dans ce tutoriel, je vous explique, en détail, comment réaliser des poches passepoilées avec passepoil simple également appelées « poches paysannes ». Pour les poches à double passepoil, le tuto est par ici.

Légende des schémas

Voici les dimensions que j’ai utilisées pour ce tutoriel mais vous pouvez, bien évidemment, les modifier selon vos besoins ou selon le patron que vous suivez.

Les marges de couture sont de 1 cm.

Toutes les étapes sont illustrées avec des photos et des schémas.

Coupez un rectangle de 17 x 28 cm pour le fond de poche.

Coupez un rectangle de 14 x 8 cm pour le passepoil.

Tracez un rectangle de 12 x 2 cm pour marquer l’emplacement de la poche sur votre vêtement. Les pointillés rouges indiquent où il faudra inciser le tissu, mais nous y reviendrons en temps voulu.

Pliez le passepoil en deux, endroit contre endroit, dans le sens de la longueur et marquez le pli au fer à repasser.

Piquez de chaque côté au point droit à 1 cm du bord.

Dégarnissez les angles puis réduisez les marges de couture.

Retournez le passepoil sur l’endroit en vous aidant d’un objet pointu pour les angles (pour ma part, j’utilise un pic à brochettes). Puis repassez-le soigneusement.

Sur la longueur du passepoil (côté ouvert), tracez un trait à 1 cm du bord.

Placez le passepoil sur votre vêtement de manière à superposer le trait tracé sur le passepoil et le trait en bas du rectangle tracé sur le vêtement. Épinglez avec précision.

Piquez très précisément sur le trait, au point droit serré (longueur de point : 1,5).

Veillez bien à commencer et à arrêter la couture aux extrémités du trait, sans dépasser du passepoil. N’oubliez pas les points d’arrêt en début et fin de couture !

Voilà ce que vous devez obtenir.

Sur l’envers du fond de poche, tracez un trait dans la largeur, à 1 cm du bord haut et à 1,5 cm des deux côtés.

Comme précédemment, placez le fond de poche, endroit contre endroit, sur le vêtement de manière à superposer le trait tracé sur le fond de poche et le trait en haut du rectangle tracé sur le vêtement. Le fond de poche doit être placé vers le haut et laisser le passepoil apparent. Épinglez avec précision.

N.B. : Il est possible d’épingler la marge de couture du passepoil vers le bas afin de n’être pas gêné lors de la couture du fond de poche.

Piquez très précisément sur le trait, au point droit serré (longueur de point : 1,5).

Veillez bien à commencer et à arrêter la couture aux extrémités du trait, sans dépasser. N’oubliez pas les points d’arrêt en début et fin de couture !

A l’aide de ciseaux ou d’un cutter rotatif, pratiquez une incision horizontale au centre du rectangle tracé sur le vêtement. A 2 cm du bord, terminez la découpe par des traits obliques qui rejoignent les 4 coins du rectangle. Vous obtenez 2 petits triangles de chaque côté.

Attention ! Ce passage est l’un des plus délicats : vous devez inciser au plus près des coutures précédentes. Si vous n’allez pas assez loin, vous ne pourrez pas retourner proprement le passepoil et le fond de poche et si vous allez trop loin, vous risquez de couper les coutures précédentes.

Faites passer le passepoil et le fond de poche par l’ouverture de manière à ce qu’ils se retrouvent sur l’arrière du vêtement.

Sur l’arrière du vêtement, repassez soigneusement le passepoil vers le bas, les petits triangles vers la gauche et la droite et le fond de poche vers le haut pour bien marquer les plis. Puis rabattez le passepoil vers le haut, en le faisant ressortir sur l’avant du vêtement. Et rabattez le fond de poche vers le bas.

Voici ce que vous devez obtenir sur le devant du vêtement.

Relevez le fond de poche vers le haut et le rabattre de manière à faire correspondre le haut du fond de poche sur la marge de couture du passepoil puis épinglez.

Repliez le vêtement de façon à placer la « languette » devant vous puis piquez très précisément sur la couture du passepoil, au point droit serré (longueur de point : 1,5).

Replacez le tout correctement puis donnez un coup de fer pour marquer le pli au bas du fond de poche.

Repliez le vêtement de façon à faire apparaître un petit triangle et le fond de poche. Piquez au point droit à ras du vêtement pour fixer le triangle au fond de poche (mais en faisant bien attention de ne pas prendre le vêtement dans la couture).

Réalisez la même opération de l’autre côté.

Fermez la poche de chaque côté au point droit en veillant bien à ne pas prendre le vêtement dans la couture (voir schéma).

Vous touchez presqu’au but : il ne reste plus qu’à fixer le passepoil au vêtement avec une couture au point droit de chaque côté du passepoil, à 2 mm du bord.

Pour le côté esthétique, je vous conseille de ne pas faire d’aller-retour au début et à la fin de la couture mais de faire passer les fils à l’arrière à l’aide d’une aiguille et de faire un nœud.

Et voilà, votre poche paysanne est terminée ! Alors, ce n’était pas si compliqué non ?

Envie de tester les poches passepoilées avec passepoil double ? C’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *