J’ai testé pour vous : la tablette lumineuse pour assembler des patrons A4

Depuis quelques temps, je vois fleurir, sur les réseaux sociaux, des posts à propos des tablettes lumineuses. Au début, je ne voyais pas du tout ce qu’elles venaient faire là, en couture !? A quel moment un grand rectangle lumineux peut bien intervenir dans la confection d’un vêtement ou d’un accessoire ? On ne m’appelle pas « miss gadgets » pour rien : j’ai tout de suite été intriguée par ce nouveau phénomène alors j’ai voulu en savoir plus ! En creusant un peu, j’ai découvert quelle pouvait être l’utilité de la tablette lumineuse dans le monde de la couture… et j’ai sauté sur l’occasion de la tester lorsque les magasins Action ont sorti un modèle à 14€95.

Avant, pour assembler un patron pdf formé de plusieurs feuilles A4, je faisais comme ça :

TabLum01

Je découpais toutes les bordures en rose.

TabLum05

Puis j’alignais les repères de chaque feuille et je scotchais. Ici, la feuille de droite recouvre la feuille de gauche sur la bordure.

Il me fallait donc 2 étapes pour assembler un patron : découper les marges (une sur deux pour un meilleur maintien) puis scotcher les pages entre elles. Une véritable corvée, loooooongue et fastidieuse !

Puis un jour, j’ai testé la TABLETTE LUMINEUSE A3 !

Entre temps, j’avais aussi découvert que certaines se passaient de tablette lumineuse grâce à leur baie vitrée (hihihi) : j’avoue que ça ne m’avait jamais effleuré l’esprit…

Terminée l’étape du découpage des marges : on assemble directement sur la tablette. Par transparence, on aligne très facilement les repères, puis on scotche les pages.

Pour plus de précision, je repasse au marqueur sur les portions de lignes qui sont cachées par les marges. En cas de patron multi-tailles, le travail est légèrement plus long.

Et voilà le résultat du patron entièrement assemblé à l’aide de la tablette lumineuse : c’est un gain de temps important de ne pas couper les bordures, surtout pour les très grands patrons !

En conclusion, je valide et je conseille vivement la tablette lumineuse A3. Je n’ai testé que celle de chez Action donc je ne sais pas ce que valent les autres marques. Mais pour l’usage que j’en fais, celle-ci me convient parfaitement. Elle me fait gagner un temps précieux pour un investissement vraiment raisonnable. J’ai déjà assemblé 5 ou 6 patrons depuis que j’en ai fait l’acquisition et je ne peux déjà plus m’en passer !

Toutefois, il y a un petit inconvénient, en ce qui me concerne. Étant professeur des écoles, j’ai des centaines voire des milliers de feuilles de brouillon accumulées au fil des années donc j’imprime très souvent mes patrons sur ces feuilles de brouillon. Du coup, lorsque je passe sur la tablette lumineuse, les inscriptions sur le verso des feuilles apparaissent en plus des lignes du patron, ce qui complique un peu la tâche pour aligner les repères. Mais avec un peu d’entrainement et des bons yeux, ce n’est pas insurmontable ! En cas de patron compliqué, avec beaucoup de lignes, j’imprime sur des feuilles blanches.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *